Marine Royale Maroc البحرية الملكية

Marine Royale البحرية الملكيةMaroc
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Après des sous marins la marine algerienne achète un porte avions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
boumerdas

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 03/02/2014

MessageSujet: Après des sous marins la marine algerienne achète un porte avions   Jeu Sep 25, 2014 10:28 pm

Après des sous marins la marine algerienne achète un porte avions

*
Le porte-avion commandé en 2011 aux chantiers navals de la société italienne Orizzonte Sistemi Navali, filiale de Fincantieri, battra pavillon algérien dès le 4 septembre prochain, dans les délais contractuels, selon Angelos Fusco, un représentant du constructeur, présent ce lundi sur le Cavour, porte-avion du même type qui sera livré aux forces navales algériennes, en rade depuis dimanche au port d’Alger.



Le Bâtiment de débarquement et de soutien logistique (BDSL) baptisé Kalaat Beni Abbes ressemble au porte avion Cavour mais, un peu plus sophistiqué. En plus d'embarquer des hélicoptères et autres chasseurs bombardiers à décollage vertical, il permet des opérations d’amphibies et le débarquement de troupes terrestres dans zones dépourvues de ports. Kalaat Beni Abbes est soumis actuellement aux essais d’usage et devrait rallier la base navale de Mers El Kebir début septembre. Le montant du contrat de ce bâtiment de guerre reste la grande inconnue. « C’est une information qui est classifiée », a déclaré Angelos Fusco, un représentant du constructeur italien. Cependant, il a révélé qu’un bâtiment pareil coûte entre 300 et 500 millions d’euros. « Cela dépend des équipements qu’on met à bord, systèmes de missiles, de radars, etc. », a-t-il précisé. Le contrat inclut par ailleurs des clauses sur la formation des marins algériens et le montage d’une unité de montage de chalands à Mers El Kebir.

source:
maghrebemergent.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
boumerdas

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 03/02/2014

MessageSujet: Re: Après des sous marins la marine algerienne achète un porte avions   Jeu Sep 25, 2014 10:31 pm

Le premier porte-hélicoptères de la marine algérienne entrera en fonction dès l'année 2014



La marine algérienne réceptionnera au cours de l’année 2014 un navire d'assaut amphibie baptisé Kalaât Beni Abbès. Selon la lettre hebdomadaire d’informations stratégiques TTU monde arabe, le bâtiment de débarquement et de soutien logistique (BDSL) actuellement en construction au chantier naval de Fincantieri, à Riva Trigoso, en Italie, sera livré à la mi-2014 avec une mise en service avant la fin décembre. C’est la première fois que les forces navales algériennes se dotent d’un bâtiment de cette envergure. Un acquis important pour l'armée algérienne dont la priorité, jusque-là, a toujours été accordée à l'aviation, une des plus modernes et parmi les mieux entraînées en termes d'heures de vol, estiment les experts militaires. D'après les spécialistes des équipements militaires, ce navire de guerre permettra à l'Algérie de ne pas se cantonner dans une position défensive, mais lui permettra d «exporter» la confrontation en cas de conflit armé, le navire étant conçu pour transporter des hommes et du matériel lourd. Le BDSL a la particularité d’avoir une totale autonomie et sa propre protection. Il est doté du radar Empar de Selex, permettant de contrôler une large bulle aérienne autour du bâtiment et de guider une quinzaine de missiles antiaériens. Le navire devrait disposer d’un système d'artillerie de 76 mm OTO Melara et deux canons de 25 mm. Le BDSL algérien est une version plus imposante et plus moderne en comparaison avec les navires italiens de classe «San Giorgio». Le Kalaât Beni Abbès pourra transporter 440 soldats avec leurs équipements. Mesurant 143 m de long pour 21,5 m de large et affichant un déplacement de 9 000 tonnes, l'unité dispose d'un radier postérieur, permettant la mise en œuvre de trois chalands de débarquement lourds de transport de troupes et d'embarcations rapides pour les forces spéciales, en plus des trois qui se trouvent sur le pont. Le navire compte également une capacité hospitalière d’une cinquantaine de lits et plusieurs blocs opératoires. Dans la perspective de la réception de ce navire, une centaine d'éléments de la marine algérienne sont actuellement en Italie pour suivre un stage de formation, en vue de leur prochain embarquement, au Centre d'entraînement aéronaval de la Marina Militare (Maricentadd) de Tarante, dans les Pouilles, et du Bureau du matériel et des essais des nouveaux bâtiments (Marinalles) de La Spezia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
boumerdas

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 03/02/2014

MessageSujet: Re: Après des sous marins la marine algerienne achète un porte avions   Jeu Sep 25, 2014 10:36 pm

Dans le domaine militaire, les forces navales algériennes ont commandé en janvier 2012 la construction d’un bâtiment de débarquement et de soutien logistique (BDSL), c'està- dire un porte-hélicoptères, baptisé Kalaât Béni Abbès, qui sera livré en septembre 2014. Les essais en mer ont débuté en janvier dernier.


Il a été construit dans le chantier naval de la société Fincantieri en Italie. C’est le premier porte-avions et hélicoptères algérien. Celui-ci permettra à l’Algérie de ne plus être en position de défense mais plutôt dans une position offensive avec une totale autonomie et garante de sa propre protection. Le BDSL aura les mêmes équipements et capacités que le porte-avions italien le Cavour.


Ce dernier est d’une valeur d’environ 6 milliards d’euros avec tout l’équipement, avions, hélicoptères hôpital… Les officiels n’ont pas souhaité divulguer le montant du contrat pour la construction du Kalaât Béni Abbès, mais nous pouvons en déduire qu’il doit dépasser les 6 milliards d’euros.

En plus de la construction du porte-avions, l’Italie assure d’ores et déjà un stage de formation à 130 marins et sous-officiers algériens au centre d’entraînement aéronaval de la Marina militare Maricentadd dans le nord de l’Italie.

A la fin de l’année, ce sera 180 professionnels de la Marine navale qui seront formés et qui composeront l’équipage du BDSL.

La société Elettronica S.p.A était également présente à bord du Cavour afin de présenter sa technologie en matière de «guerre électronique numérique». Les systèmes d’Elettronica en service à bord du porte-avions Cavour, le seront également au sein du porte-avions algérien.


Il comprend le système de brouilleur d’autoprotection et les systèmes de détecteur et d’analyse missiles, radars et avions. La société italienne avait déjà équipé 12 hélicoptères AW100 dont deux ayant une configuration VIP pour la Présidence algérienne.

Elle souhaite aujourd’hui établir des relations industrielles avec l’Algérie, «nous voulons mettre en place un échange de savoir technologique et industriel avec l’Algérie, construire le matériel militaire ici en Algérie. Vous savez, lorsque vous maîtrisez la technologie militaire, vous maîtrisez tout le reste», explique un représentant de la société Elettronica S.p.A.


source: Le Soir d'Algérie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Après des sous marins la marine algerienne achète un porte avions   

Revenir en haut Aller en bas
 
Après des sous marins la marine algerienne achète un porte avions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pas de femme à bord des sous-marins français
» Les sous-marins japonais à Pearl Harbor
» Les geysers sous-marins les plus profonds grouillent de vie
» Objets sous-marins non identifiés, les OSNIS
» Sous-marins US

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Marine Royale Maroc البحرية الملكية :: Echos des Marines de guerre de l'Afrique du Nord-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: